img267.jpg
 

ACTUALITÉS

BLOG

 

Retrouvez toutes les actualités, comptes-rendus, fiches pratiques et techniques de France Kyudo sur notre blog.

Le Kyudo près de chez vous : Saint Maximin

Nous vous présentons régulièrement un club de France Kyudo, aujourd'hui

Take no ko

L'histoire du dôjô des Enfants du Bambou :

(take = bambou; ko = enfant)

Installés dans l'Uzège depuis 2003, les Enfants du Bambou ont trouvé accueil chez les Lafitte, à Saint Maximin, après avoir été expulsés du local qu’ils utilisaient à Uzès.

Quelques travaux d'aménagement dans leur joli jardin ont été réalisés. Abrités du soleil par une bâche tendue l'été au-dessus des têtes, arrosés du soleil hivernal, jusqu'ici les conditions permettent des entraînements réguliers tout au long de l'année. Pratiquant d’abord sur terre battue, une particularité peu commode, ils ont ensuite installé un plancher qui, bien qu'en plein air, se rapproche du shajô traditionnel japonais. Pour le moment, l’azuchi est constitué de bottes de pailles bien tassées, résidence de quelques rongeurs parfois incommodés, les pauvres, par des flèches difficiles à retrouver tant elles se sont profondément enfoncées.

Ils ont récemment investi dans des étafoams. Il arrive que la huppe fasciée autant que facétieuse, inconsciente ou suicidaire, se pose pile devant une mato, obligeant le ou la kyûdôjin à pratiquer un kai d'une longueur admirable...

Le sensei Laurent de Monès (5e dan) a commencé a pratiquer en 1981, il y a donc plus de quarante ans, et a bénéficié de l'enseignement de Tokuda sensei et Saito sensei entre autres, à l'occasion de plusieurs voyages au Japon.

Ils sont actuellement une dizaine de membres. Les kyûdôjin, des débutants aux 4e dan, pratiquent le samedi sous la guidance bienveillante du sensei.

Le club prête le matériel aux nouveaux arrivants. Le kyûdô est accessible à tous à partir de l'adolescence.



Il y a de la joie dans ce "dôjô-jardin", sur les planches, sous la bâche quand le soleil assomme ou que l'averse déverse ses torrents. Un amandier-kami étend ses branches au-dessus des sharei et quelques flèches, parfois, s'égarent dans les lauriers ou dans le champ du voisin, rarement, heureusement !

C’est avec beaucoup de bienveillance et de joie que ce club a la volonté de transmettre avec exactitude et vérité la justesse et la beauté du kyûdô

 

Take no Ko


5 Chemin des Casers, 30700 SAINT MAXIMIN (Gard , CTK-GS)


Email : ldemones[arobase]orange.fr Contact : Laurent : 06 51 48 73 55

Jean-Michel : 04 66 22 07 99

 

VOIR LA CARTE DES CLUBS : Le Kyudo près de chez vous

 

Plus d’informations sur le kyûdô : www.kyudo.fr

https://www.facebook.com/francekyudo