top of page
img267.jpg
Post: Blog2 Post

ACTUALITÉS

BLOG

 

Retrouvez toutes les actualités, comptes-rendus, fiches pratiques et techniques de France Kyudo sur notre blog.

Championnat d’Europe 2023 : communiqué officiel France Kyudo pour la sélection de l’équipe de France

L’European Kyudo Federation (EKF) organise sa Coupe 2023 en Pologne à Pruskow, banlieue de Varsovie, les 22 et 23 juillet.

Le tournoi individuel du samedi est ouvert librement à tous les kyûdôjin, le dimanche étant, lui, consacré au tournoi par équipes nationales sélectionnées.


Nicolas Ladron de Guevara sélectionneur et coach de l’équipe de France 2023 nous partage ici sa vision et ses conclusions sur la constitution de l’équipe française. Voici le nom des archers qui représenteront l’Hexagone au Championnat d’Europe.


 

Représenter le kyûdô français aux taikai (tournois) internationaux implique un « savoir pratiquer » qui nécessite un savoir faire mais aussi un savoir être. Bien sûr il faut avoir une touche régulière à la cible, mais si les scores des participants aux Championnats de France constituent la base d’évaluation quant à la sélection de l’équipe de France, d’autres points me paraissent indispensables.

En effet, lors de ma dernière participation au taikai EKF en 2017, j’étais très attristé de voir que l’on pouvait être vainqueur de Championnat d’Europe de Kyudo sans avoir de kai.


Dans le processus d’accès aux phases finales, l’EKF a changé cette année son mode de sélection en rajoutant deux tours préliminaires, ainsi que la notation de la performance du groupe et de la conformité des hassetsu et du taihai.

Il est important que les taikai ne nous détournent pas des fondamentaux de la pratique, que sont le respect des critères du taihai, des hassetsu et de l’étiquette.

Les taikai doivent être un support pour nous faire progresser et chacun peut devenir un pratiquant de haut niveau.

Ainsi, comme le dit Shibata sensei [1] ancien président de l’All Nippon Kyudo Federation (ANKF/IKYF), la régularité dans la pratique et la participation aux rencontres nous permettent de nous familiariser avec :


· notre matériel et la cible en tirant de nombreuses flèches (yakazugeiko)

· les dôjô et le regard des autres


Ma sélection des compétiteurs se base donc sur les critères suivants :

· le pourcentage à la touche,

· l’assiduité dans l’entraînement,

· la régularité dans la participation aux taikai,

· la conformité du taihai et des hassetsu,

· mais également un esprit de cohésion sur le dôjô et à l’extérieur.


La sélection n’a pas été facile compte tenu de l’excellente pratique de nombreux kyûdôjin, et je félicite tous les compétiteurs pour les efforts et les résultats qu’ils ont pu obtenir, chacun à son niveau.

Mon choix s’est porté sur Vincent Payen, Frank Distelbrink et Alexandre Illi. J’ai pu voir et ressentir chez ces kyûdôjin une détermination et une constance mentale et physique à l’occasion de nombreuses rencontres.

J'assurerai le poste de remplaçant, le cas échéant.


Je souhaite à nos sélectionnés comme à tous les kyûdôjin un excellent kyûdô dans les tournois et la pratique en général, à commencer par tous les entraînements réguliers indispensables à notre progression.


Nicolas Ladron de Guevara, sélectionneur et coach de l’équipe de France.





 

[1] Takeshi SHIBATA, My Kyudo, ebook, 2022



F. Distelbrink, V. Payen, A. Illi (de gauche à droite) Tournoi de printemps AKE à Noisiel, le 19 03 2023


Comments


bottom of page