top of page
img267.jpg
Post: Blog2 Post

ACTUALITÉS

BLOG

 

Retrouvez toutes les actualités, comptes-rendus, fiches pratiques et techniques de France Kyudo sur notre blog.

Stage/tournoi de Basse-Goulaine des 20 et 21 avril 2024


Le chant des oiseaux et la douceur des premiers rayons de soleil de printemps, voici l’atmosphère de quiétude qui a entouré le stage organisé par KTLG les 20 et 21 avril 2024 réunissant 51 participants, sous la direction de Claude Luzet sensei, 6e dan kyôshi, venu spécialement de Noisiel.


C’est dans cette sérénité qu’ont commencé ces 2 jours de pratique avec l’ouverture du stage par le traditionnel yawatashi réalisé par Claude Luzet sensei (ite), assisté par Didier Labaille, 2e dan (daiichi kaizoe), du club de Le Minihic sur Rance et de Laurence Alemany, 3e dan (daini kaizoe), venue du club de Bordeaux.



Nous avons eu le plaisir d’échanger autour de ce tir de cérémonie qui s’est poursuivi par un premier partage sur hanare, thème proposé par Claude Luzet sensei comme fil rouge de ce stage. Durant cette première matinée, un petit temps de tir libre a pu être réalisé avant un repas pris ensemble.


La suite du planning a été un peu modifiée par rapport à l’organisation habituelle des stages de week-end, puisque le taikai a eu lieu le samedi après-midi au lieu du conventionnel dimanche après-midi. Ce programme a été favorablement accueilli puisque, sans être soucieux de mettre en application des conseils prodigués durant le stage, les participants ont pu tirer avec fraicheur et énergie, éléments difficiles à conserver sur tout un week-end de pratique. Cette vigueur s’est particulièrement ressentie lors de la finale du taikai qui a tenu tous les spectateurs en haleine jusqu’au dernier tir pour départager le vainqueur, en allant jusqu’au terme des 4 flèches selon la méthode izume.

Félicitations à la gagnante, Julie Saint-Martin, 2e dan, du club de Nantes, ainsi qu’à Sylvain Doffemont, 2e dan, du club de Bourges, qui termine 2e et à Christophe Massiot, 2e dan, du club de la Bernerie-en-Retz, qui se classe 3è.

Cette effervescence a pu être célébrée en fin de journée et durant le repas du soir dans la convivialité. Le dimanche matin, nous avons pu apprécier un hitotsu mato sharei complexe avec une grande diversité de morphologie des tireurs qui sont parvenus à transmettre une certaine harmonie du kyûdô. Il a été réalisé par Evelyne Hertzler, 5e dan, Jenny Keguiner, 5e dan, et Loïc Kerisit, 5e dan.



Puis, fort de l’envie de recevoir l’enseignement sur hanare, la cinquantaine de kyûdôjin s’est montrée très assidue aux explications de Claude Luzet sensei rapportant les conseils de Nakatsuka sensei, par une présentation et des vidéos interactives. Cet échange nous rappelle que « hanare » est un terme passif mais dynamique au même titre que cet hassetsu qui ne doit pas être provoqué. L’énergie s’accumule dans l’affermissement jusqu’à ce que « ça lâche ».

Après tant de concentration, un bon repas a été partagé et apprécié afin de reprendre des forces pour l’après-midi de mise en pratique sous les regards bienveillants et constructifs de sensei et ses assistants (Evelyne Hertzler, Jenny Keguiner et Loïc Kerisit).

Ainsi, tous ont pu bénéficier d’un stage enrichissant, convivial et rafraichissant. Merci encore à toute l’équipe pour l’organisation et l’accompagnement de l’ensemble des kyûdôjin durant ce week-end à Basse-Goulaine.

Auteur : club Yumiya de Saint-Benoît près de Poitiers

Comentarios


bottom of page